5G et véhicule connecté : comment parer aux cyberattaques ?

Le projet 5G-INSIGHT, qui vient d'obtenir un financement de l'ANR - Agence Nationale de la Recherche - porte sur la problématique de la cyberattaque, encore plus réelle avec l'arrivée de la 5G.  

Contexte

Les premières antennes 5G sont désormais posées dans quelques villes en France avec déjà une offre de quelques modèles de smartphones 5G sur le marché.

Cette technologie qui représente le moyen le plus efficace pour connecter son véhicule, permettra également de le faire communiquer avec d’autres véhicules ou avec une infrastructure routière.
Le véhicule connecté et plus particulièrement autonome nécessite que cette communication soit la plus précise et la plus efficace possible.

Les avantages de la 5G pour parvenir à cet objectif sont multiples.
La 5G offre en effet à la fois un débit au moins 10 fois plus important que celui de la 4G, un taux de latence pratiquement nul garant d’une communication instantanée et une meilleure densité d’utilisation permettant donc à un nombre important d’utilisateurs se trouvant dans un petit espace géographique de profiter pleinement des capacités réseau sans risque de saturation. 

Point de vigilance : la cyberattaque

Cependant, cette connectivité rend nos véhicules vulnérables aux cyberattaques qui peuvent être plus puissantes, surtout si elles sont combinées à des attaques internes, qui ne sont déjà pas faciles à détecter.

Une solution avec le projet 5G-INSIGHT

Dans ce contexte, le projet 5G-INSIGHT* vise à combler cette lacune en mettant en place des mécanismes de sécurité inédits allant de la détection des attaques à leur atténuation en s'appuyant sur les nouveaux outils et paradigmes tels que l'apprentissage machine et les Blockchains, tout en considérant le cas spécifique mais très sensible (en termes de sécurité) des zones transfrontalières (c'est-à-dire le cas du passage de la frontière France-Luxembourg).

Porteur et partenaires du projet

Porté par l’Université Gustave Eiffel, ce projet associe des partenaires en France et au Luxembourg.  

  • L’Université Gustave Eiffel
  • Le laboratoire DRIVE / ISAT de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté
  • L’Université de la Rochelle
  • L’Université du Luxembourg
  • Le LIST : Luxembourg Institute of Science and Technology  

D’une durée de 36 mois, il a été retenu par l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) côté français et par le FNR (Fonds National de la Recherche) côté Luxembourg pour un soutien financier.  

Contact 

Laboratoire DRIVE : Département de Recherche en Ingénierie des Véhicules pour l'Environnement - ISAT : Ecole publique d'ingénieurs de l'automobile et des transports - Nevers, France

 

 

 *  5G-INSIGHT : Intelligent orchestrated security and privacy-aware slicing for 5G and beyond vehicular networks