18 mars 2022

Plan de résilience : face à l'urgence, l'Etat se mobilise

Le 16 mars 2022, le Premier ministre a présenté les principales mesures du Plan de résilience du gouvernement pour faire face aux impacts et risques économiques de la crise ukrainienne.

Facture énergétique

Le gouvernement entend notamment alléger la facture énergétique des entreprises. Ainsi, toutes les entreprises dont les dépenses d’électricité et de gaz représentent « au moins 3% de leur chiffre d’affaires, et qui pourraient faire des pertes sur 2022 » seront concernées par « la prise en charge de la moitié du surplus de leurs dépenses énergétiques ».

PGE

Au-delà des mesures budgétaires, le Premier ministre a indiqué que des prêts garantis par l’Etat (PGE), pourront pour être souscrits pour un montant maximum relevé à 35% du chiffre d’affaires des entreprises, contre 25% auparavant. Un nouveau PGE dont le montant est fixé à 10% du chiffre d’affaires devrait en outre être lancé à partir du 1er juillet.

Cotisations fiscales et sociales

Les entreprises pourront aussi bénéficier de reports de paiement de cotisations fiscales et sociales et le dispositif d’activité partielle de longue durée (APLD) sera prolongé de 12 mois.

Matières premières

Enfin, le gouvernement va soutenir jusqu’à la fin de l’année les entreprises afin de limiter leur dépendance à certaines matières premières critiques venant de Russie comme le titane, le palladium ou le néon, « à hauteur de 15% pour les grands groupes et 35 % pour les petites entreprises », a détaillé de son côté le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance.

Télécharger la présentation détaillée

Télécharger la FAQ pour les entreprises

Voir le site de la PFA Filière Automobile & Mobilités

  • Les Pôles de compétitivité
  • Cluster Management Excellence
  • Qualiopi - Certification qualité délivrée au titre des actions de formation