DINAMHySE, un projet pour booster l'hydrogène

Porté par le Pôle Véhicule du Futur, le projet DINAMHySE est financé dans le cadre de l’appel à projets « Be Est Filières d’Avenir » du Grand Plan d’Investissement. Il ambitionne d’impulser et d’accélérer le développement d’une filière industrielle hydrogène en région Grand Est et de mettre en œuvre l’hydrogène dans le cadre de la transition énergétique.

DYNAMHySE est un consortium créé en 2018 et constitué de

  • six entreprises : ENGIE, EDF, Groupe PSA, Groupe CMI, Haffner Energy, R-GDS
  • deux organismes de recherche :  Université de Lorraine, CEA Tech
  • une collectivité : Agglomération de Chaumont
  • trois pôles de compétitivité : Fibres Energivie, IAR, Pôle Véhicule du Futur

Son ambition est de développer une filière industrielle d’hydrogène en région Grand Est et de mettre en œuvre l’hydrogène dans le cadre de la transition énergétique.

 
Le potentiel de l'hydrogène

Les potentialités offertes par l’hydrogène et ses applications sont très diversifiées : solutions zéro émissions polluantes, très faible bilan CO2 pour la mobilité, indépendance & sécurisation énergétique pour les bâtiments/sites isolés ou éloignés des infrastructures énergétiques, accompagnement d’une reconversion décarbonée incontournable de nombreuses industries dans le contexte de la transition énergétique, gain de flexibilité des réseaux électriques via les réseaux de gaz.

Les marchés de l’hydrogène sont au début d’une croissance exponentielle ; la France et la région Grand Est en particulier dispose de nombreux atouts ; la mobilisation régionale nationale et mondiale pour saisir cette transformation en cours est une réelle opportunité.

Les atouts du Grand Est

La région Grand Est présente plusieurs atouts à valoriser :

  • Un secteur industriel puissant à décarboner dont l’industrie automobile et des transports
  • La mobilité transfrontalière au sein des corridors
  • Le fort potentiel lié aux productions d’énergies renouvelables
  • Les compétences académiques et de recherche autour des thématiques hydrogène, favorables au développement d’une filière hydrogène locale pourvoyeuse d’emplois non délocalisables
  • Des établissements d’enseignements supérieurs déjà très investis dans la formation à la transition énergétique et l’hydrogène en particulier
  • Des territoires et/ou collectivités déjà engagés, de façon isolée, dans des projets hydrogène 
  • Le Grenelle des Mobilités en Grand Est avec l’expérimentation et le déploiement de motorisations propres
  • Des entreprises déjà mobilisées sur la thématique et des pôles de compétitivité idéalement complémentaires sur leurs marchés
  • Un territoire à reconvertir (Fessenheim) offrant un potentiel de diversification.
Les missions

DINAMHySE mettra en œuvre les missions suivantes :

  • informer et orienter avec la diffusion d’informations sur les évolutions, les acteurs et les opportunités de l’hydrogène - énergie
  • structurer et animer avec la création d’un « Club Hydrogène Grand Est » ouvert à toutes les entités présentes sur le territoire et connecté aux réseaux nationaux et internationaux ; l’émergence de nouveaux projets et l’accompagnement au déploiement de projets existants
  • accompagner et valoriser les projets de R&D ; les projets de déploiement, assurer des prestations de recherche et définir des nouveaux modules de formation. Rendre visible la filière Hydrogène Grand Est à l’échelle nationale et européenne.
Les impacts

La déclinaison du plan de déploiement national conduirait, pour le Grand Est, à :

  • 10 stations alimentées en hydrogène produit localement de manière décarbonée d’ici 2023, 40 à 100 d’ici 2028.
  • 500 véhicules utilitaires légers et 20 véhicules de transport lourd (bus, camions, bateaux) d’ici 2023, 2000 à 5000 et 80 à 200 d’ici 2028.
  • La production de 9000t d’hydrogène décarboné d’ici 2023, 18kT à 36kT d’ici 2028.
Les soutiens

Le consortium est soutenu par des entreprises, des collectivités territoriales et des structures institutionnelles dont l’ADEME et l’AFHYPAC, ainsi que par l’Etat et la Région Grand Est.

Voir le communiqué de presse


Plus d'infos : Bruno Jamet - Pôle Véhicule du Futur