Soudure Propre : un projet d'innovation process

Le cadre général de ce projet est associé à la soudure vibration de pièces plastiques.

   

Cette technologie d’assemblage est particulièrement répandue dans l’industrie automobile car robuste et peu onéreuse. Cette technique a cependant l’inconvénient de générer des particules néfastes au bon fonctionnement des moteurs.

L’objectif du projet d’innovation process « Soudure Propre » est la mise au point d’un procédé innovant et économiquement viable permettant d’obtenir un niveau de propreté (pollution de particules) répondant aux exigences des constructeurs automobiles.



Le marché visé est celui du transport en général, avec en particulier les équipementiers produisant des pièces plastiques telles que des conduits d’air, des répartiteurs, des conduits d’eau, …  assemblés par soudure.

Porté par la PME alsacienne ATN, le projet « Soudure Propre » a fait l’objet d’un dépôt de brevet fin 2015.
Il s’agit d’un projet clé pour l’entreprise ATN : cette technologie de soudure propre lui permet d’avoir un avantage concurrentiel non négligeable dans le domaine de la conception et de la réalisation d’outillages de soudure par vibrations, principalement pour pénétrer le marché allemand.
 
Ce projet a été soutenu par Bpifrance. Il entre également dans le cadre du Crédit Impôt Recherche. Abouti en 2015, Soudure Propre est un exemple de mise sur le marché.

Contact : Eric Gross – ATN Molds & Parts – Pfaffenheim (68)