Financement de l'innovation : 2 nouveaux projets

2 projets labellisés par le Pôle ont été sélectionnés pour financement dans le cadre du 24ème appel à projets du FUI-Régions :

  • TRAC - Contrôle qualité automatique en temps réel
  • VHyCTOR - Station de distribution d’hydrogène

Le Pôle Véhicule du Futur est chef de file de ces 2 projets.


Projet TRAC - 1er projet de la plateforme 4iTEC 4.0

TRAC proposera un système intégré, générique et apprenant de détection de défauts pour les contrôles d’aspect : une solution clé en main de contrôle qualité (visuel) unitaire en temps réel adaptable et modulable à tous types de produits finis.
Détecter et analyser les défauts d’aspect pour les neutraliser, les supprimer et en éradiquer les causes.
Les marchés visés sont l’automobile, la plasturgie, la sidérurgie, l’électronique, l’industrie des semi-conducteurs ou encore le pharmaceutique, l’ameublement.
Le marché mondial des équipements de vision de surface et d’inspection devrait dépasser 2,3 Mds$ d’ici 2020.

Porté par la start-up strasbourgeoise INEVA, ce projet associe NT2i à Saint Etienne (42), Akeo+ à Château Gaillard (01), le laboratoire MIPS de l’Université de Haute-Alsace et HOLO 3 à Saint-Louis (68).

Impact économique

  • Une dizaine de personnes mobilisées sur la durée du projet, 2 ans
  • Une trentaine d’emplois créés d’ici 5 ans
  • Avantage concurrentiel considérable permettant des gains de coûts de contrôle qualité et de matière significatifs
  • Optimisation du flux de fabrication se traduisant par :  une montée en compétences, un meilleur rendement de l’outil de production, une diminutiondu stress et de la pénibilité du travail grâce un process fiabilisé.   

D’un budget de près de 3M€, TRAC est une brique essentielle de l’industrie du futur.
Co-financements : Etat - Région Grand Est - M2A.

 

Projet VHycTOR

VHyCTOR est une nouvelle façon de penser la distribution d’hydrogène pour la mobilité. C’est imaginer la station-service à hydrogène du futur !
Le concept repose sur la construction d’une station de distribution d’Hydrogène alimentée par une source de gaz industriel coproduit transporté à haute pression.
Le développement d’une chaîne de transport duplicable nationalement permettra d’implémenter rapidement un réseau de distribution structurant et compétitif sur le territoire national.
Plus besoin de compresseurs ni d’électrolyseurs dans chaque station, la chaine de transport-distribution est simplifiée.

Les verrous R&D sont nombreux. Mais le consortium - porté par MAHYTEC - dispose des compétences pour réaliser ce programme ambitieux :

  • MAHYTEC (39) société spécialisée dans la fabrication de réservoirs haute pression
  • MAGYAR (21) fabricant de remorques de transport de matières dangereuses
  • SCHRADER (25) s’occupera du système de sécurisation
  • AJC (74) travaillera sur l’ingénierie des stations
  • Deux laboratoires des universités Bourgogne-Franche-Comté et Belfort-Montbéliard mettront à disposition leurs recherches dans le domaine de l’hydrogène.

Impact économique

  • VHyCTOR vise la réduction majeure des coûts par rapport aux solutions existantes par l’utilisation d’une source massive d’Hydrogène, un transport sous haute pression et une distribution via des stations simplifiées
  • Prix de vente nettement réduit par rapport aux stations actuelles
  • Investissement initial fortement réduit du fait de la simplification des stations
  • Coûts d’exploitation moindres dûs à l’absence de compresseur dans les stations
  • Ambition : installer 120 stations-services d’ici 2023
  • Recrutement de 10 personnes pendant la phase R&D, puis près de 60 personnes pendant la commercialisation du concept.

D’un budget de 2,7 M€, VHyCTOR fait partie du projet global « ENRgHy » de la Région Bourgogne-Franche-Comté.
Co-financements : Etat – FEDER - Région Bourgogne-Franche-Comté.

 

Lire le communiqué de presse

 

A propos du FUI 24

Le Gouvernement annonce le financement de 38 nouveaux projets de R&D collaboratifs. Les projets sélectionnés bénéficieront d’une aide de l’État de 28 M€ ainsi que d’une aide des collectivités territoriales de 28 M€, dont 20 M€ des régions, 1 M€ des autres collectivités et 7 M€ de fonds communautaires (FEDER).

En savoir + sur le site des pôles