"AAP Territoires Hydrogène" : ENRgHy

Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, chargée des relations internationales sur le climat, a lancé en mai 2016 un appel à projets pour des « Territoires hydrogène ».
L’objectif visé est de « labelliser des projets de démonstration d’envergure mettant en oeuvre le vecteur énergétique hydrogène dans les territoires ».

La région Bourgogne-Franche-Comté et ses partenaires candidatent avec un projet fédérateur, baptisé ENRgHy, réparti sur trois territoires pilotes :

  • l’Auxerrois
  • le Grand Dole 
  • l’Aire Urbaine Belfort-Montbéliard.

La région a décidé de coordonner la candidature à l’appel à projets avec le Pôle Véhicule du Futur et l’Agence Régionale de Développement économique, l'ARD.

       

 

Le projet régional, d’un montant de près de 21 M€, se décline autour de trois îlots territoriaux, avec des partenariats associés d’envergure et volontaires, permettant de tester et de comparer plusieurs modèles économiques :

  • Sur le territoire du Grand Dole, la comparaison entre deux modèles économiques :
    • de l’hydrogène coproduit transporté à haute pression vers les utilisateurs tels que les transports urbains à hydrogène
    • de l’hydrogène obtenu à partir d’hydro-électricité pour une mobilité touristique 100% verte.
  • Sur Auxerre, l’optimisation de l’exploitation d’un parc éolien par la production et le stockage de l’hydrogène ; et la démonstration qu’une agglomération peut passer à un système de transport 100% énergies renouvelables.
  • Sur l’Aire Urbaine Belfort-Montbéliard pour tester la commercialisation de solutions autonomes de production/consommation d’hydrogène de type stationnaire.

Coiffant ces trois îlots, un axe transversal de soutien à la création d’une filière nationale, avec la mise en place d’un institut national de stockage de l’hydrogène et un banc d’essai pour le test de piles à combustible.

Une délégation d’une quinzaine de personne a ainsi défendu ce dossier, complet et innovant, lors d’une audition préliminaire à Bercy le 4 juillet 2016. Le dossier final sera déposé le 30 septembre 2016.

La région Bourgogne-Franche-Comté a réservé une enveloppe de 6 M€ pour aider les projets de la filière hydrogène.