Trophées de la performance et Usine du Futur

Comme chaque année, PerfoEST avait convié les acteurs de la filière automobile à sa rencontre sur la performance industrielle.

Plus de 200 personnes étaient présentes au Musée de l'Aventure Peugeot à Sochaux où, par une météo caniculaire, la fraîcheur des lieux était autant appréciée que la beauté du Musée !

Focus sur l'usine du futur

Après les discours d'accueil de la Région Franche-Comté, représentée par André Pierre, et du Président du Pôle, Denis Rezé, focus sur l'usine du futur avec trois tables-rondes.

Table-ronde 1

L'usine automatisée et robotisée avec les interventions de : Aziz Nabili de KUKA, Mathieu Charles de MC Robotics, Gérard Vallet du CETIM, Laurent Humbert de Plimetal, Marc Nass d'AEMO et Pierre Maller de Proptium ;

Depuis 30 ans, on parle d’automatisation et robotisation, mais quelles révolutions pour les années à venir ?
La robotique connait un développement constant. Et parallèlement à l’amélioration des performances des robots en eux-mêmes, le principal défi est maintenant de faire cohabiter des robots dans l’environnement de travail des professionnels, ce qu’on appelle la cobotique. Les avancées sont aussi très importantes dans le développement des capteurs et le traitement des données grâce à des calculateurs plus puissants et des algorithmes plus évolués ; cela ouvre de nouveaux champs d’utilisation des systèmes automatisés.

Table-ronde 2

Les nouvelles technologies au service de la performance avec les interventions de : Stéphane Zwiller de Crésilas, Charley Chandler de BeAM, Lucas Dembinski de l'UTBM/IRTES, Silvère Besse d'Holo3, Pierre-Alain Truan de BPIfrance, Philippe Chalot, Quelet Composites ;

Comment utiliser le meilleur de la technologie et du numérique pour booster la performance des entreprises ?
Les nouvelles technologies telles que la fabrication additive (impression 3D) et la réalité virtuelle vont ouvrir de nouveaux champs de performance pour les entreprises. Elles vont permettre de créer de nouveaux produits, plus personnalisés, plus techniques et elles vont changer la manière de concevoir. Il faut maintenant réfléchir aux usages que l’on peut en faire et trouver un modèle économique rentable.

Table-ronde 3

L'homme au coeur de l'usine du futur avec les interventions de Nadine Lods-Mercier de la CCI Franche-Comté, Patrizio Iacovelli de l'ADAPEI70, Laurence Coquillon de Dupont de Nemours, Eric Hoffstetter de SEW Usocome.

Quelle place reste-il pour l'Homme dans cette usine robotisée, numérique et hyper-technologique ?
Une entreprise est un écosystème en constante évolution et il est vital pour elle de savoir s'adapter et progresser constamment. De l'opérateur au dirigeant, chaque maillon de l'entreprise a son rôle à jouer dans la mise en œuvre des innovations qui vont porter cette amélioration continue. Le potentiel d'adaptation et d'innovation d'une entreprise est porté par ses collaborateurs et c'est en cela que l'humain est toujours le cœur d'une entreprise.

 

Corinne Spilios et Yvan Lambert, Directeurs des usines PSA Peugeot Citroën Mulhouse et Sochaux ont ensuite pris la parole ; les 2 sites ont entamé un important projet de transformation.

A Mulhouse : le passage en monoflux, le déploiement de la nouvelle plateforme véhicule (EMP2) ainsi que l’arrivée de nouveaux véhicules vont entrainer 400 M€ d’investissement dans l’outil industriel. Les projets de transformation devraient permettre au site Alsacien de devenir un des sites automobile le plus moderne et le plus performant en Europe.

A Sochaux : mise en place d’une usine étendue aux fournisseurs. 26 hectares ont été cédés à Pays de Montbéliard Agglomération afin de créer une zone industrielle fournisseurs à proximité directe du site de production. C’est un contrat gagnant-gagnant, pour l’entreprise qui diminuera ses coûts de production et pour l’agglomération avec la création à terme de 300 emplois (création et pérennisations).

 

Puis, Jean-Luc Jacquot de la PFA est intervenu pour présenter le programme d'avenir pour la performance de la filière automobile, avec quelques indications sur le résultat de l'enquête nationale de performance.

Consulter le dossier national "Enquête 2015 de performance industrielle"

 

L'enquête de performance Alsace Franche-Comté

Retour au régional avec la présentation des résultats de l'enquête de performance 2014 par Ludovic Party de PerfoEST.

L'enquête, réalisée depuis près de 20 ans, porte sur 16 indicateurs identiques au niveau national.

Concernant notre territoire, 75% des entreprises ont progressé.
Avec 10 indicateurs en amélioration et 6 en dégradation, la performance globale s'améliore très légèrement.
La faiblesse de l'activité en 2014 se reflète sur le chiffre d'affaires moyen (-2,5%) et sur les effectifs (-3,7%). Cependant, les effectifs intérimaires ont augmenté (+7,5%), signe d'une reprise prudente en fin d'année.
Certaines performances sont remarquables et dépassent la référence nationale :

  • 50% des sites ont un CA/pers. supérieur à 150€
  • 50% des sites ont un taux de service supérieur à 97%

Il est intéressant de constater qu'à l'exception des retours clients, les autres indicateurs concernant la qualité, les coûts et l'efficacité opérationnelle sont en amélioration. C'est de bon augure, surtout pour l'efficacité opérationnelle où les potentiels d'amélioration sont encore très importants.
Plus que jamais, les entreprises de la filière doivent s'appuyer sur le savoir-faire des meilleurs, présents sur notre territoire.

Concernant la préparation de l'avenir, la situation est toujours atone : les investissements et plus encore les dépenses de formation restent à un niveau insuffisant, pour faire face à la croissance de demain. Mais le Pôle et ses partenaires - Etat et Collectivités - sont pleinement mobilisés pour soutenir la compétitivité des entreprises avec le programme Usine du Futur.

En savoir plus : dossier de presse

Contact : Ludovic Party


La remise des Trophées  

Les Trophées mettent à l'honneur deux entreprises qui ont le plus amélioré leurs performances. Les lauréats 2015 sont Hendrickson et Plastigray.

Hendrickson - Châtenois les Forges (90) - est spécialisée dans la fabrication et la conception de ressorts paraboliques et de bras de suspension pour véhicules poids lourds.

Pourquoi le Trophée ? Une progression significative de la qualité et de l'efficacité du fonctionnement du process. Résultats obtenus grâce au déploiement d'une démarche structurée d'amélioration continue.

Plastigray - Gray (70) - est un acteur européen dans la conception, l’industrialisation et la fabrication de produits en matières plastiques, reconnu dans les secteurs automobile, transport, domotique-électronique, industrie-habitat-environnement et santé-paramédical. Plastigray s’engage dans les projets de ses clients en relevant les défis industriels avec des process innovants, performants et compétitifs. Les services des meilleurs dans une entreprise réactive, à taille humaine.

Pourquoi le Trophée ? Une solide organisation qualité qui est l’épine dorsale de l’organisation de l’entreprise. Une politique d’innovation process et produit soutenue. Une amélioration constante des résultats opérationnels basés sur une analyse et une exploitation rigoureuse des indicateurs de performance.

Les lauréats 2015 : Emmanuel Gauss, Plastigray - Jean-François Kristof, Hendrickson

Nouveau cette année : l'expo-démo

Afin d'illustrer le thème de cette rencontre, une mini-exposition de robots et imprimante 3D a permis aux participants de découvrir et tester :

Le bras de robot en composite – préhenseur carbone, présenté par Quelet Composites - Dampierre-les-Bois (25).
Associer la compétence de Quelet composites dans les fibres de carbone au développement de la robotique. Rendre les robots plus performants en allégeant leur structure.

Du projet au produit, bras robot labellisé par le Pôle Véhicule du Futur

 

 

  •  L'imprimante 3D plastique, présentée par Crésilas  – Fesches-le-Châtel (25).
    Fort de 20 d’expérience dans l’impression 3D, Crésilas apporte à ses clients ses compétences techniques afin de résoudre tout problème de réalisation de pièces prototypes et de série dans différents types de matériaux.

 

  • Atelier « Evaluation de posture , présenté par l’institut IRTES de l’UTBM – Belfort (90).
    Les apports de la recherche dans l’ergonomie : une caméra filme l’activité d’une personne et un logiciel restitue en temps réel une évaluation de sa posture sur écran. Cette évaluation permet de détecter rapidement une situation présentant un risque de développement de trouble musculo-squelettique (TMS) pour la personne.

 

  • Le Robot Izac, présenté par MC Robotics - Besançon (25).
    Repenser la conception et l’usage des robots pour les TPE-PME : le robot IZAC a été conçu avec des performances permettant de répondre à la plupart des besoins et de rendre son coût d’acquisition accessible aux TPE-PME. Associé à une interface de programmation et d’utilisation simplifiée.

 

  • Le robot iiwa, présenté par KUKA - Allemagne.
    Le robot collaboratif le plus avancé sur le marché.

 

Conclusion

Denis Rezé, très satisfait du succès de cette rencontre, a conclu la journée en soulignant le potentiel d'amélioration pour attendre des niveaux bons voire excellents en s'appuyant sur le savoir-faire des meilleurs, présents sur le territoire Alsace Franche-Comté. Il a rappelé l'engagement du Pôle aux côtés des entreprises, en partenariat avec la PFA et les financeurs - Etat et Collectivités - avec le programme Usine du Futur.

Après avoir remercié l'assemblée pour sa présence et l'équipe PerfoEST pour l'organisation de cette belle rencontre, il a convié les participants au verre de l'amitié autour des stands.

 

La presse en parle...

Cet évènement était animé par Didier Bonnet, journaliste Agence de Presse Alsacienne et fondateur d'Influences Rhénanes.
Crédits photos : Raymond Michard et Pôle Véhicule du Futur

Plus d'infos sur la journée du 30 juin : Bertrand Clerc